Des entérobactéries hypermutatrices isolées pour la première fois en Côte d’Ivoire

Vote it
(0 Votes)
Écrit par  Publié dans Actualités

Sur le continent africain, les maladies diarrhéiques sont très fréquentes mais leur étiologie reste souvent inconnue ce qui ne permet pas une prise en charge optimale des patients.

 

Yersinia enterocolitica est une bactérie responsable de gastroentérite dont le réservoir naturel est le porc. Bien connue en Europe où elle est la 3ème cause de diarrhées bactériennes, elle est en revanche peu diagnostiquée en Afrique en raison de la fréquence d’autres infections comme le choléra et de la difficulté à l’isoler.

 

Afin de déterminer si cette bactérie circulait et si elle était responsable de gastroentérites humaines, une étude a été menée entre juin 2012 et décembre 2013 dans 41 fermes porcines des environs d’Abidjan par une équipe de chercheurs de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire.

 

 

« Nos résultats montrent clairement la présence de cette bactérie dans les élevages porcins mais indiquent également qu’elle est responsable de maladies diarrhéiques humaines à une fréquence similaire à celle observée en Europe » explique Daniel Saraka du département Environnement et Santé de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire.

 

Mais les chercheurs ivoiriens ont en plus fait l’observation que certaines des souches en circulation avaient la caractéristique inhabituelle de muter avec une fréquence beaucoup plus élevée que la normale. « Ces souches hypermutatrices de Yersinia enterocolitica n’avaient jusqu’ici jamais été isolées de façon naturelle. Cette propriété peut ainsi rendre les bactéries mieux adaptées à de nouveaux environnements, plus virulentes pour leur hôte, ou capables de résister à certains traitements couramment utilisés » poursuit Daniel Saraka.

 

Les maladies diarrhéiques constituent un problème grave de santé publique à l’échelle mondiale et en particulier sur le continent africain. Selon l’OMS, plus de 500 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année des suites de diarrhées.

 


Source

Saraka D, Savin C, Kouassi S, Cissé B, Koffi E, Cabanel N, Brémont S, Faye-Kette H, Dosso M, Carniel E.  

Yersinia enterocolitica, a Neglected Cause of Human Enteric Infections in Côte d'Ivoire.

PLoS Negl Trop Dis. 2017 Jan 12;11(1):e0005216. doi: 10.1371/journal.pntd.0005216. PubMed PMID: 28081123.

Dernière modification le mercredi, 22 février 2017 09:01

Administrateur

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI