Le Pr DRAMSI travaille au Département de microbiologie de l'Institut Pasteur. Pr DRAMSI depuis plus de 20 ans, Shaynoor s'intéresse à la recherche sur les interactions hôte-pathogène. L'objectif actuel de son équipe est de déterminer si l'association de Streptococcus gallolyticus (anciennement connu sous le nom de S. bovis biotype I) avec le cancer du côlon est causale ou accidentelle.

 

Le vendredi 04 Janvier 2019, l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire a rendu un vibrant hommage à quatre de ses agents qui vont faire valoir leur droit à la retraite, après avoir servi l'IPCI pendant plusieurs années, avec professionalisme et abnégation.

Du 05 au 09 Novembre 2018, s'est tenu le 6ème cours national de Biologie Moléculaire avec des participants de plusieurs institutions sous le thème la technologie de pointe pour le diagnostic.

Ce cours a été organisé par la plateforme de biologie moléculaire de l'Institut Pasteur de Côte d'ivoire, dont la responsable est le Professeur Kakou Solange.

Le projet PERILIC « Programmes d’Evaluation de la protection vaccinale contre la Coqueluche dans les Pays à niveau de revenus Faible ou Modéré » (Pertussis Immunization programs in Low and middle Income Countries) a officiellement débuté à travers une réunion de lancement qui s’est tenue le 26 septembre 2018 à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (IPCI) en présence du Pr Mireille Dosso, Directrice de l’IPCI, du  Pr Nicole Guiso, présidente du Conseil Scientifique du projet PERILIC et du Dr Elia Gilbernair, Directeur médical Afrique de l’Ouest-Afrique Centrale de SANOFI-PASTEUR (bailleur de la partie ivoirienne du programme).

 

Le programme PERILIC, sous la coordination du Dr Fabien Taieb (IPP), actuellement mené dans quatre pays (Iran, Cambodge, Madagascar, Togo), s’ouvre donc en Côte d’Ivoire sous le nom de PERILIC-CI et la coordination du Dr Man-Koumba Soumahoro de l’Unité d’Epidémiologie (IPCI).  Ce programme a pour objectif de renforcer les capacités diagnostiques de la Coqueluche et d’apporter des données nationales tant épidémiologiques que sur la durée de protection vaccinale des vaccins contre la Coqueluche utilisés en Côte d’Ivoire.

 

Au cours de cette journée, une présentation du projet a été faite à l’attention de tous les acteurs impliqués (cliniciens, biologistes, infirmiers). Par la suite une série de formation a été dispensée. Elles étaient relatives au diagnostic clinique et biologique de la Coqueluche, aux Bonnes Pratiques Cliniques en matière de Recherche Clinique, au circuit propre de l’étude, et à la réalisation de prélèvements nasopharyngés nécessaires au diagnostic de la maladie.

 

 

Le 6cours National de Biologie Moleculaire se tiendra du 5-9 novembre 2018 ...

L'institut Pasteur de Côte d'Ivoire recrute pour le compte du Projet IPCI-GHSA:

- Un chauffeur

- Un responsable suivi évaluation

Cliquez ici pour télécharger l'offre.

 

L’Union Internationale des Sociétés d’Immunologie (IUIS)  est une organisation qui englobe  de nombreuses sociétés régionales et nationales d’immunologie à travers le monde. Elle vient d’élire en son sein 6 nouvelles sociétés  membres dont la SICB-CI (Société d’Immunologie Clinique et Biologique de Côte d’Ivoire) qui a vu le jour à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire .

Résumé :

Le cacao (Theobroma cacao L) est un produit très prisé par l’industrie chocolatière.   En dehors

de son importance économique en Côte d’Ivoire (15% du PIB), plusieurs vertus lui sont reconnues. Cependant, sa culture est confrontée à plusieurs contraintes dont les principales sont liées aux maladies fongiques et virales. Cette étude a consisté à détecter des souches de rhizobactéries ayant des propriétés de biopesticides. Des échantillons de sols et de cacao ont été collectés dans le département de Soubré (Côte d’Ivoire) pour l’isolement respectif de rhizobactéries sur la gélose Mossel et de moisissures sur la gélose PDA et le Cacao Dextrose

Page 1 sur 10

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI