Bien qu’engagé dans des actions à fort impact social depuis 50 ans, le Groupe SIFCA a décidé d’aller encore plus loin dans ses engagements en lançant sa propre Fondation le 13 décembre 2014 au cœur du Parc National du Banco. Profitant de conditions législatives favorables à la création d’organisations sociales en Côte d’Ivoire, la Fondation SIFCA est devenue une Association à but non lucratif depuis le 27 janvier 2016.

Ses principales subventions proviennent du Groupe SIFCA et de ses filiales : SAPH, PALMCI, SANIA et SUCRIVOIRE.

La Fondation SIFCA contribue à :

·         Freiner l’exode rural;

·         Améliorer le bien-être des populations rurales, en particulier les femmes et les enfants;

·         Préserver l’Environnement et la biodiversité.

A ce titre, elle  a réhabilité les salles de travaux pratiques du lycée des Jeunes fille de Dabakala.

Dabakala est une ville du centre de la Côte d'Ivoire et appartenant au département de Dabakala, dans la région de la Vallée du Bandama. La localité de Dabakala est un chef-lieu de commune, de sous-préfecture et de département.

Le professeur Mireille Dosso a été coptée par la fondation SIFCA comme Administrateur externe.

 Ainsi au cours cette ceremonie de reconnaissance du merite et de remise des travaux de rehabilitation le vendredi 31 Mars 2017:

-       La salle des travaux pratiques des sciences naturelles, réhabilitée par la fondation SIFCA, portera le nom du Professeur Mireille Dosso.

-       La salle de Physique Chimie le nom de Marie CURIE  deux fois prix Nobel en Médecine.

C’est un grand honneur pour deux grandes icones des sciences du vivant.

 

 

Pour rappel, Le prix Nobel (en suédois Nobelpriset) est une récompense de portée internationale. Remis pour la première fois en 1901, les prix sont décernés chaque année à des personnes « ayant apporté le plus grand bénéfice à l'humanité », par leurs inventions, découvertes et améliorations dans différents domaines de la connaissance, par l'œuvre littéraire la plus impressionnante, ou par leur travail en faveur de la paix, suivant ainsi les derniers vœux d'Alfred Nobel, inventeur de la dynamite.

Au xxie siècle, les prix sont décernés au courant du mois d'octobre de chaque année. La cérémonie de remise des prix a lieu le 10 décembre, jour de l'anniversaire de la mort d'Alfred Nobel. (Source Wikipedia)

Atelier de formation a la Biosécurité, Biosureté et Bioéthique. Du mardi 14 Mars au vendredi 24 Mars. Avec la participation du Professeur Yamina Kabrane qui a realise le programme de biosécurité du P4 de Chine.

Dans le cadre du Projet CEPRIS, il est impératif de former un groupe d’Experts en Biosécurité, Biosureté et Bioéthique. Ce groupe d’experts sera donc ensuite capable de former les professionnels de santé de la Côte d’Ivoire mais aussi de la sous-région ouest africaine. Ils seront mis à la disposition de l’OOAS (Organisation Ouest Africaine de la Santé).

Objectifs

Objectif général 

·         Former un groupe d’experts de professionnels de laboratoire en Biosécurité, Biosureté et Bioéthique

Objectifs spécifiques

-          D’interpréter et identifier les ressources légales et réglementaires des laboratoires s ;

-          D’identifier rapidement les risques biologiques et de comprendre les mesures de confinement adéquates ;

-          D’identifier les équipements de protection individuelle et collectifs ;

-          De connaître les mesures de gestion des déchets pour éviter la libération accidentelle d’agents biologiques dans l’environnement ;

-          D’assurer efficacement la gestion administrative des utilisations confinées (notifications d’opération, demandes de permis), en adéquation avec le cadre légal ;

-          De gérer correctement le transport de matériel infectieux (normes d’emballage et d’étiquetage, en fonction du mode de transport utilisé) ;

-          D’assister les utilisateurs dans l’évaluation du risque lié à l'emploi d’agents biologiques

-          De créer des conditions de travail favorables à l’application des mesures de biosécurité (formation du personnel, audit des laboratoires, …)

-          D’assurer la sureté biologique du matériel utilisé au cours des expérimentations et de la conservation.

La remise officielle de ces ouvrages à Madame le Ministre BAKAYOKO-LY Ramata par la Directrice de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire (IPCI) a eu lieu le jeudi 16 mars au Cabinet ministériel au Plateau, Tour C, 20e étage. Il s'agit de:

1-      Le général Charles Ricour (EA 71) de l’Association des anciens élèves de l’école de l’Air et sa femme ont visité les laboratoires de l’Institut Pasteur de Cote d’Ivoire le mercredi 15 Mars 2017. Le couple a félicité le personnel pour le progrès réalisé.

 

2-      Cérémonie de remise des manuels et des guides réalisés dans le cadre du projet IPCI – PEPFAR.

-          Au cabinet du ministre de la Santee et de l’Hygiène Publique, le mercredi 15 Mars 2017

-          Au cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Jeudi 16 Mars 2017

Pour ces deux cérémonies, l’équipe de l’IPCI était composée du Professeur DOSSO Mireille, Professeur KETTE Hortense, Professeur KOUASSI M’bengue Alphonsine, Professeur DJAMA Joseph, Dr Louis PENALI, Dr KOUAME Clarisse, Dr MEITE Syndou, Dr MEITE Souleymane , Mr SAMASSI Mamadou, Mr KOFFI Simplice, Mr SEKA Arcadius, Mr ASSEMIEN Wilfried, Madame TOTOKRA Aurélia, Madame KOFFI Blandine.

3-      Cérémonie de lancement de la campagne  de vaccination de Rotavirus le Jeudi 16 Mars 2017 à Yamoussoukro.

La cérémonie s’est déroulé en présence du Ministre de la Sante et de l’Hygiène Publique ainsi les Partenaire de la Sante en Côte d’Ivoire et les différents bailleurs.

4-     Très bonnes nouvelles de Tengrela. Capture de :

1 Echis sp adulte

2 Echis juvéniles

1 Bitis arietans (vipére heurtante) : très importante pour le Projet VINS avec les indiens.

2 Psammophis elegans (non venimeux mais important pour le Vivarium à Serpents : espéce strict de savane

Félicitations au Dr Allali, Dr Akaffou et leur captureurs

Projet VINS : Vente de venin de serpent aux Indians

Gràce au lyophilisateur de la Biobanque Régionale et le CEREB

 
Une forte délégation d’Experts des laboratoires régionaux des pays de la CEDEAO réunit à Abidjan du 9 au 11 mars 2017, dans le cadre d’un atelier régional, a visité le samedi 11 mars les installations des équipements de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (IPCI) situé d’Adiopodoumé sur la route de Dabou.
Dans le cadre des activités du Centre régional de contrôle des maladies infectieuses, le réseau régional de laboratoires au niveau des pays de la CEDEAO a recommandé la création d’une Biobanque régionale. Les Biobanques sont des pièces maîtresses des centres de ressources biologiques qui conservent les échantillons biologiques, des microorganismes, des cellules vivantes, des semences animales ou végétales, des échantillons environnementaux ou des génomes de divers organismes ; ces Biobanques conservent aussi les informations sur l’hérédité et les fonctions des systèmes biologiques, etc.
Pour rappel, depuis six (6) ans, la Côte d’Ivoire est engagée dans un processus de mise en œuvre de la Biobanque par le truchement de l’Institut Pasteur. Ce projet étant arrivé à son terme, a permis à l’Institut de refaire les installations et surtout d’acquérir les équipements de pointe. Les Experts des laboratoires régionaux des pays de la CEDEAO ayant été informés de la mise en place de cette Biobanque ivoirienne ont décidé de créer une Biobanque régionale pour les pays de la CEDEAO. En effet, La Côte d’Ivoire est actuellement le premier pays d’Afrique francophone à avoir une Biobanque gérée par l’IPCI. D’où son choix pour abriter la Biobanque régionale.
À l’issu des travaux sur le thème « Atelier d’élaboration des mécanismes de fonctionnement de la biobanque régionale de la CEDEAO » qui ont duré trois (3) jours,  il a été proposé une visite sur le site d’Adiopodoumé  pour voir les équipements de la Biobanque de l’Institut Pasteur  de Côte d’Ivoire.
Les experts ont pu voir la plateforme  de biologie moléculaire, le chantier du nouveau bâtiment en construction « laboratoire de haute sécurité P3-P4 », le centre  de ressources biologiques de l’Institut Pasteur qui va héberger la Biobanque des pays de la CEDEAO et le Serpentarium (endroit où l'on garde et élève des petits animaux vivants, en l’occurrence des serpents en tentant de reconstituer leur milieu naturel ou biotopes)
Les Experts sont repartis satisfaits de cette visite très enrichissante et ont tenu à féliciter la Directrice de l’Institut Pasteur de Côte de d’Ivoire, le Professeur Mireille DOSSO pour son engagement au service du développement de la recherche.
C’est le lieu de rappeler qu’au cours de l’atelier auquel le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a participé, le Professeur  BAKAYOKO-LY Ramata a salué la mise en place du réseau des laboratoires qui permettra d’offrir « aux populations un plateau technique régional capable de diagnostiquer le plus précocement possible toutes les pathologies faisant partie de la Surveillance Intégrée de la Maladie et de la Riposte (SIMR) dans la région. »
 

Le samedi 25 févier 2017, Mr Gauthier Mignot, Directeur général adjoint de la mondialisation au Ministère des Affaires Etrangères deFrance accompagné de M. Frelot (SCAC) de l’ambassade de France en CI  et de M. Romain RAGOT, point C2D du MAE (France) ont visité le site d’Adiopodoumé, notamment la Bio banque et le chantier du laboratoire  P4. Ils ont vu la réalité d’avancement du projet P4.
 

ASSEMBLE GENERALE CONSTITUTIVE DE LA SIM (SOCIETE IVOIRIENNE DE MICROBIOLOGIE).

Le mardi 21 février 2017, s’est tenu l’assemblée générale constitutive la SIM (Société Ivoirienne de Microbiologie).

Sur le continent africain, les maladies diarrhéiques sont très fréquentes mais leur étiologie reste souvent inconnue ce qui ne permet pas une prise en charge optimale des patients.

 

 

1-      Dans le cadre la mise en œuvre du projet PREDICT, le personnel de LANADA bénéfice d’une formation à Bingerville depuis le mardi 21 Février 2017 et prend fin le Vendredi 3 Mars 2017.

 

Il s’agit pour le personnel de LANADA de s’approprier les protocoles de PCR sur les zoonoses du projet PREDICT.

A ce titre les participants ont connaissance du logiciel GENEIOUS. C’est un logiciel Bioinformatique qui servira d’application de base pour l’analyse des séquences.

 

2-      L’Institut Pasteur de côte d’ivoire a bénéficié d’un don de la part BIOCARE.

Le QUBIT 3 a été réceptionné par le Professeur Mireille DOSSO, Directrice de l’IPCI. C’est le Directeur de BIOCARE, Monsieur Alain NOUDOUNFIN, qui a remis en main propre cet équipement de point qui est destiné à la Plateforme de Biologie Moléculaire. Le cout de cet équipement est d’une valeur de 6.789.800 F CFA.

 

Le 3 février 2017 s’est tenu à L’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire un atelier qui a réuni tous les acteurs impliqués dans la lutte contre l’ulcère de Buruli et les MTN.

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI