Programme Ouest Africain d’Antibiologie

Vote it
(1 Vote)
Écrit par  Publié dans Atelier de formations

       

       

Institut Pasteur de Côte d’Ivoire                                                                                                                   

    


Programme Ouest Africain d’Antibiologie

 

Réseau ouest africain francophone

de Surveillance des résistances bactériennes

aux antibiotiques.

 

Etude des résistances bactériennes en pratique courante


INTERÊT DU PROGRAMME

La résistance aux antibiotiques est devenue une préoccupation mondiale et plus encore pour l’Afrique qui est presque entièrement absente des données statistiques. Les conditions d’hygiène déplorable facilite la transmission des infections bactériennes tant au niveau interhumain qu’animal et environnemental. La prescription inadéquate, l’automédication et la vente libre des antibiotiques viennent augmenter une consommation non rationnelle de ces molécules. L’utilisation des antibiotiques de dernière génération dans la filière animale a plus qu’aggravée la situation.

Différentes études, en particulier celles du Groupe d’étude antibio-résistance (RIIP), confirment l’importance du problème de la résistance aux antibiotiques dans les pays en voie de développement en particulier la production de bétalactamases à spectre élargi chez E. coli et Salmonella, et la résistance aux quinolones chez les bactéries à Gram négatif. Il en est de même pour les bactéries à Gram positif comme Streptococcus pneumoniae vis-à-vis de la pénicilline G.

La discordance entre l’importance de la résistance bactérienne et le nombre restreint de publications scientifiques d’origine africaine est particulièrement frappante.

L’Observatoire de la Résistance des Microorganismes en Côte d’Ivoire (ORMICI) a mis en place un réseau de laboratoire sentinelle de premier niveau pour cette surveillance. Pour une efficacité de ce réseau, il est nécessaire d’améliorer la formation des professionnels  en santé en vue d’obtenir un impact plus important de cette surveillance et d’être pris en compte dans la politique nationale d’utilisation et de prescription des antibiotiques.

Compte tenu d’un mouvement important de population ouest africaine il serait souhaitable de pouvoir comparer les résultats de surveillance de la résistance bactérienne provenant de différents pays de la sous-région à travers la mise en place d’un réseau sous-régional. Pour ce faire les méthodes de détection doivent être standardisées.

Cette formation concernant les problèmes de la résistance vis-à-vis des antibiotiques est peu assurée par les facultés de science de la santé. Pour la majorité des étudiants qui se destine à une carrière scientifique et les professionnels de la santé, la formation est réalisée dans les pays européens.

L’accès à ces formations est difficile en particulier en raison d’un nombre de places limitées et des coûts élevés. Peu de formations sont ciblées sur une application à la bactériologie et à l’épidémiologie africaine de la résistance bactérienne.

Le but de ce programme est de développer des compétences scientifiques sur le continent africain dans le domaine de la résistance aux antibiotiques.

 

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Objectif général :

  • Mettre en place un réseau régional africain de surveillance des résistances bactériennes aux antibiotiques.

Objectifs spécifiques :

  • Standardiser les méthodes de l’antibiogramme
  • Standardiser les techniques génotypiques d’étude de la résistance
  • Standardiser les techniques de surveillance des traitements antibiotiques
  • Standardiser la surveillance épidémiologique de la résistance aux antibiotiques

 

DIFFERENTS NIVEAUX DU PROGRAMME

Niveau 1 :  Etude des résistances bactériennes en pratique courante

Niveau 2:   Approche  moléculaire de la résistance aux antibiotiques et conséquences épidémiologiques 

Niveau 3 :  Surveillance et gestion des résistances bactériennes en santé publique

 

PUBLIC CIBLE

  •  Biologiste Médecin, Pharmacien, Scientifique ayant une spécialité en bactériologie (Cours Pasteur, CES ou diplôme équivalent) exerçant dans un laboratoire de Bactériologie en Afrique
  • Ingénieur et biotechnologistes ayant des compétences en Bactériologie et exerçant dans un laboratoire de Bactériologie

 

Période et lieu

Du 10 au 20 Septembre 2013  à Abidjan, Côte d’Ivoire,

Institut Pasteur de Côte d’Ivoire/ Adiopodoumé

 

 

Le coût de la formation est de 500 000  F CFA

 

La date limite des pré-inscriptions est fixée au 30 juin 2013.  Cette date a été repoussée au  06 août 2013.

La date du résultat des préinscriptions est fixée au  14 août 2013, la date du résultat d’inscription définitive après acceptation des dossiers est  fixée au 25 août 2013

 

 

 


Formulaire de pré-inscription


 

Télécharger le formulaire de pré-inscription pour le  cours : « Programme Ouest Africain d’Anti biologie : Etude des résistances bactériennes en pratique courante »  

 

Veuillez remplir le formulaire de pré-inscription et l'envoyer à l'adresse suivante :

E-mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Important : Ceci n’est pas une feuille d’inscription !  Le département formation de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire   vous adressera la confirmation de votre préinscription par mail, ainsi que les informations relatives à votre inscription définitive.

 

 

 

 

Dernière modification le lundi, 29 juillet 2013 14:21

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI