RAPPORT MISSION CHOLERA IPCI ACF Spécial

Vote it
(0 Votes)
Écrit par  Publié dans Actualités

La Côte d’Ivoire connait depuis janvier 2011, une réémergence du choléra après 6 ans d’accalmie. Plusieurs districts sanitaires étaient touchés. Dans la ville d’Abidjan, tous les districts ont été touchés avec des cas plus importants à Attiécoubé, Koumassi et Port Bouet. En dehors d’Abidjan, quatre districts étaient touchés.

 

Afin de lutter efficacement contre cette maladie, l’une des stratégies est la recherche de la source d’infection notamment dans l’eau d’environnement.

Cette évolution récente du choléra affecte surtout les quartiers avec une hygiène de mauvaise qualité. L’assainissement, le problème des ordures ménagères est un véritable problème à Abidjan. La surveillance des égouts et des eaux usées ainsi celle des latrine semble être des indicateurs sensibles de la présence de Vibrio cholerae dans une collectivité.

L’ONG « action contre la faim » mène une étude sur la vulnérabilité des populations au choléra dans certains districts d’Abidjan. C’est dans ce cadre que la recherche des niches écologiques de Vibrio spp est réalisée.

L’objectif de cette étude était  de rechercher d’éventuelles niches environnementales de Vibrio cholerae dans la ville d’Abidjan.

Afficher le rapport

Dernière modification le jeudi, 22 novembre 2012 13:47

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI