Opération de destruction des échantillons de Poliovirus sauvages confiné au Centre des Ressources Biologiques de l’IPCI Spécial

Vote it
(0 Votes)
Écrit par  Publié dans Actualités

Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Initiative mondiale de l’éradication de la Poliomyélite

 

Sous comité de confinement Polio

 

Laboratoire national et sous régional de référence des Poliovirus

Institut Pasteur de Côte d’Ivoire

 

TDR

Opération de destruction des échantillons de Poliovirus sauvages confiné au Centre des Ressources Biologiques de l’IPCI

 

I.        CONTEXTE

En 1988, l’Assemblée mondiale de la santé a adopté une résolution visant à l’éradication mondiale de la poliomyélite.

En mai 1999, la cinquante-deuxième Assemblée mondiale de la santé a confirmé cet engagement de la communauté internationale et a encouragé les États membres à commencer, en collaboration avec l’OMS, le processus devant  déboucher sur le confinement des Poliovirus en laboratoire.

Une fois l’éradication mondiale obtenue et prononcée, et après l’arrêt de l’utilisation du vaccin oral, les laboratoires utilisant ou conservant le virus de la poliomyélite deviendront la seule source de contamination potentielle, constituant un risque pour le personnel de laboratoire et la population. 

Pour prévenir ce risque, l’Assemblée mondiale de la santé a recommandé aux Etats membres exempts de poliomyélite d’entamer le processus de confinement des Poliovirus  en laboratoire et en a défini les différentes phases :

 

Phase I : Phase de préparation au confinement du Poliovirus de type 2

Cette comprend 5 étapes essentielles que sont :

·         L’inventaire national des laboratoires détenant des matériels infectieux et ou potentiellement infectieux de Poliovirus

·         La destruction des échantillons de Poliovirus de type 2 non essentiels

·         Le transfert, au besoin, des échantillons de Poliovirus de type 2 dans des structures capables d’en assurer le confinement

·         L’Information des autorités, les institutions du pays de la nécessité prochaine de confiner le Poliovirus

·         La reconnaissance officielle des structures habilitées pour le confinement du poliovirus dans le pays

 

Phase II : Phase proprement dite de confinement du Poliovirus.

Cette étape comprend deux sous phases que sont

-        La phase IIa  qui vise au confinement du Poliovirus sauvage de type 2. Elle commencera lorsque les critères globaux de retrait du VPO2 seront remplis par les pays

-        La phase IIb :qui vise au confinement duVPO2/Sabin2 Poliovirus. Elle consiste à avancer dans l’objectif  de remplacer le VPO2 par le VPO3

 

Phase III : Phase de confinement final de tous les Poliovirus

Cette phase comprend également 2 sous phases que sont

-        Phase IIIa: Correspond à la phase de confinement final de tous les Poliovirus sauvage. Elle commencera lorsque les six zones seront certifié exempte de polio, et cela 3 ans après le dernier cas de poliomyélite sauvage isolé. 

-        Phase IIIb : Correspond à la phase de confinement final de tous les cas de VPO/sabin Poliovirus

 

II.      JUSTIFICATION

La Côte d’Ivoire a adhéré à l’Initiative mondiale d’Eradication de la Poliomyélite et met en œuvre les différentes stratégies depuis 1997.

Les efforts conjugués des acteurs de terrain et du niveau central ont permis d’enregistrer de résultats encourageants. En effet,  depuis juillet 2011, aucun cas de Poliovirus sauvage n’a été confirmé dans le pays avec une couverture vaccinale de routine en VPO3 de 93%, 98% et 90% respectivement en 2012, 2013 et 2014.

Au fin de débuter le confinement du Poliovirus au laboratoire en Côte d’Ivoire,   le sous comité de confinement à réalisé du 23 mars au 03 avril 2015 une enquête nationale conformément aux exigences du  plan mondial de confinement (GAP III).

Cette enquête à permis d’élaborer le plan national du confinement dont les axesstratégiques sont :

·        Le renforcement de la  sureté biologique et de la  biosécurité dans les laboratoires pour une manipulation et une élimination sécurisées des MI et MPI de PVS

·        L’appui institutionnel pour encadrer et faciliter le confinement des stocks de MI et MPI de PVS ainsi que des  stocks de vaccin polio oral.

·        La mise œuvre du confinement pour transférer et stocker les MI et MPI de PVS, les stocks de vaccin polio oral au CRB de l’IPCI pour ensuite les éliminer selon les normes.         

Ces différents progrès  ont permis à la Côte d’Ivoire d’être déclaré pays free de polio par la commission régionale de certification de l’Afrique en octobre 2015.

Pour consolider les acquis de cette certification, la Côte d’Ivoire doit maintenant passer à la deuxième étape de la phase I à savoir la destruction des échantillons de Poliovirus sauvage non essentiels.

III.    OBJECTIFS

Objectif général

Détruire tous les échantillons de Poliovirus sauvage stocké au centre des ressources biologiques de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire .

Objectifs spécifiques

1.      Prévenir tout risque de recirculation du Poliovirus sauvage en Côte d’Ivoire à partir des laboratoires.

2.      Présenter le cadre institutionnel  des activités de confinement du Poliovirus en  Côte d’Ivoire

3.      Consolider la certification de la Côte d’Ivoire en se conformant à la deuxième exigence de la phase I

 

IV.   MÉTHODOLOGIE

L’ensemble de l’opération de destruction se déroulera dans le respect des mesures de biosécurité selon une procédure strict dont les grandes lignes sont :

·         Port des équipements de protection individuelle pour les opérateurs (Gant, Bavette, Charlotte, Sur blouse, Visière,..)

·         Emballage des échantillons à détruire avec des sacs autoclavables

·         Dépôt des échantillons emballés à l’autoclave réglée à la température de 121ºc pendant 40 min pour en faire des déchets ménagers

·         Transfert, le lendemain, des déchets ménagers obtenus en fin de processus à l’incinérateur pour incinération

L’opération de destruction sera tracée et  matérialisé par un procès verbal de destruction, paraphé par madame le ministre de la santé et de l’hygiène publique, le Représentant de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,  Madame  la représentante de l’OMS en Côte d’Ivoire, Monsieur  le président du comité national polio et le Responsable du Sous comité de confinement.

Les personnes suivantes seront également présentes : Monsieur le président du comité national d’experts polio et ses membres, Messieurs les Directeur  l’INHP, l’INSP, le LNSP, e responsable du Laboratoire de référence Polio et ses collaborateurs .

V.      RESULTATS ATTENDUS

·         Tous les échantillons de poliovirus en sauvage conservé Côte d’Ivoire sont détruits

·         Le risque de recirculation du Poliovirus en  Côte d’Ivoire à partir des échantillons conservés au laboratoire est éliminé

·         La Côte d’Ivoire est confortée dans son processus de certification

VI.     DATE ET LIEU

Date : Mercredi 17 février 2015 à 16h30 à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire sur son site d’Adiopodoumé  (route de Dabou) au niveau du Centre des Ressources Biologiques (site de confinement).

 

Dernière modification le mercredi, 17 février 2016 06:52

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI