FORMATION PREDICT

Écrit par Publié dans Actualités

Du 22 au 26 mai 2018, s'est déroulé à l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire une formation organisé par le projet PREDICT sur les protocoles de capture et d'échantillonnage en vigueur dans ledit projet.

Cette formation a réunion des personnes venu de l'IPCI, du LANADA, de la DFRC, de la DSV et du ZOO d'Abidjan.

                                                                              

 

Du 19 au 21 avril 2018 , s'est tenu à Dakar l'atelier d'élaboration du manuel de procédures du réseau régional des laboratoires des pays membres de la CEDEAO . Cet atelier a été organisé par l'Organisation Ouest Africaine de la santé (OOAS).

Le Professeur Mireille Dosso, le Dr Egdard Adjogoua et le Dr Hervé Kadjo y ont participé au nom de la Côte d'Ivoire.

Les principaux volets abordés ont été la gouvernance, la collecte et le transport des échantillons, les procédures opérationnelles et la gestion des données , la communication, l'assurance qualité et la formation. Cet atelier a été trés enrichissant pour tous les participants et les partenaires : FAI, OMS, OOAS, African CDC, ASLM, AMP , IRESSEF.

Les pays qui ont participé sont la Côte d'Ivoire, Le Sénégal , Le Burkina Faso, le Ghana et le Nigéria. 

1- Dr MEITE SYNDOU

THEME: ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE, ECOLOGIQUE ET MOLECULAIRE DU MONKEYPOXVIRUS EN CÔTE D'IVOIRE

DATE: LUNDI 09 AVRIL 2018

 

 

2- Dr boni cho N'DIN CATHERINE

THEME: LA PROBLEMATIQUE DE LA TRANSMISSION DE MYCOBACTERIUM ULCERANS EN CÔTE D'IVOIRE: ETUDE DU BIOFILM BACTERIEN DES PLANTES.

DATE: MERCREDI 11 AVRIL 2018

 

---------- SALLE DE CONFERENCE DE L'INSTITUT PASTEUR DE CÔTE D'IVOIRE - SITE DE COCODY ------------

LES CAFÉS DE LA SCIENCE

Écrit par Publié dans Actualités
La onzième Édition des "Cafés de la Science" a porté sur le thème: BIOSÉCURITÉ
 
Elle s'est tenue le vendredi 6 avril 2018 à partir de 09H30 à l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire (IPCI), site d'Adiopodoumé.
ce thème a été coanimé par deux conférenciers:
  • Docteur DOUMBIA Simini: Chef de département du Centre des Ressources Biologiques / Biobanque de l'Insitut Pasteur de Côte d'Ivoire;
  • Professeur NANGA Zinzendorf Yéssé d' l'UFR des sciences pharmaceutiques et biologiques

Une visite guidée du Centre des Ressources Biologiques a eu lieu après la conférence en compagnie des chercheurs et techniciens de la Biobanque.

Retour en image comme si vous y étiez.

L'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire a accueilli dans ses locaux, du 19 au 21 Février, une mission de négociation de l'OOAS (Organisation Ouest Africaine de la santé) avec les autorités ivoiriennees pour la Biobanque régionale des pays membres de la CEDEAO.

Cette mission va preparer la visite d'une délégation d'experts africains pour la Biobanque régionale des pays membres de la CEDEAO.

Une journée départemental s'est tenu à cet effet le 21 Février sur le site d'Adiopodoumé. Les thèmes suivants ont été débattu:

- Thématique 1: Régulation, Législation, Ethique

  • Presentation du CEREB (Centre de Ressources Biologiques)
  • Généralités sur la Biobanque Régionale de la CEDEAO

- THématique 2: Technologies Innovations

  • Techniques de conservation utilisées pour le biobanking
  • Le système IMAGENE: Conservation des acides nucléiques
  • La Plateforme de lyophilisation de la Biobanque: Alternative au froid comme moyen de conservation

- Thématique 3: Biocollections

  • Comment passer les commandes pour le biobanking ?
  • Les réacitfs et consommables pour le biobanking
  • Evaluation de la qualité de conservation des échantillons biologiques
  • Les données associées aux biocollections aux Centre de Ressouces Biologiques de l'IPCI
  • Techniques de conservations utilisées pour le biobanking
  • Appui de la Biobanque en oncobiologie
  • Organisation du biobanking à l'IPCI (groupe de travail)

Atelier sur l'opérationnalisation des infrastrucures numeriques et la mise en place d'une entité de gestion du Réseau Ivoirien de Télécommunication pour l'Enseignement et la Recherche "RITER".

Cet atelier a été organisé par la Direction des Systèmes d'information de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (DSI-ESRS), avec l'appui du Réseau National de Télécommunications pour la Technologie l'Enseignement et la Recherche (RENATER), expertise française, pour un partenariat et des appuis en vue d'un accompagnement. 

Objectif général:

Elaborer un plan d'actions pour l'opérationnalisation des infrastructures numériques pour l'enseignement supérieur et la recherche scientifique.

Objectifs spécifiques:

1- Faire l'état des lieux du RITER;

2- Proposer une gouvernance et un modèle économique pour le RITER;

3- Anallyser les services additionnels à developper autour du RITER pour une facilité aux différents utlisateurs

En ve de bien mener cette activité, quatre commissions ont été mises en place selon les point suivants:

  • Commission 1: Gouvernance et modèle économique

Cette commission regroupe les DSI des universités, grandes écoles et centres de recherche. elle a travailler sur les problématiques de gouvernance du RITER et d'un modèle économique qui pérénise le RITER.

  • Commission 2: Infrastructures

Cette commission est composée des points focaux RITER et de DSI des institutions invitées. Elle a analysé l'état des réseaux de campus et l'interconnexion entre les universités

  • Commission 3: Scolarité, maquettes et PV

Cette commission composée des responsables de scolarité est chargée de mener des reflexions sur l'amelioration des solutions de gestion informatisée de la scolarité, des offres de formation (maquette pédagogique), des procès-verbaux d'examen, etc.

  • Commission 4: Services aux utilisateurs 

Composée des représentants des étudiants et des enseignants chercheurs, cette équipe est chargée de proposer un ensemble des services à offrir aux utilisateurs eu égard aux différentses infrastructures numériques.

Rappellons que cet atelier a connu la participation des universités, grandes écoles publiques et centres de recherche sous tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

11th WARIMA International Conference and Workshops

Felix Houphouët Boigny University, Abidjan

January 21-26, 2018

 

En Côte d’Ivoire, les maladies non transmissibles sont de plus en plus fréquentes mais les plateaux techniques existants sont essentiellement conçus pour le diagnostic et la prise en charge des maladies infectieuses. La Côte d’Ivoire comme les autres pays d’Afrique subsaharienne commence à payer un lourd tribut à ces maladies non infectieuses. La prise en charge et les traitements des patients commencent à faire partie des préoccupations des Ministères de la santé. Cependant, les traitements de ces maladies nécessitent des laboratoires avec des personnels qualifiés et des équipements de pointe.

Qu’est-ce que l’on constate :

• Le taux de mortalité par cancers augmente d’année en année et la prise en charge spécifique n’est pas possible en Afrique de l’Ouest faute d’équipements adéquats.

• Les malades atteints d’insuffisance rénale et qui ont les moyens vont se faire greffer en Europe ou en Inde, sont peu nombreux de retour au pays à bénéficier d’un suivi par des laboratoires de pointe ce qui les conduit inexorablement au décès.

• Les maladies génétiques y compris la drépanocytose ne peuvent pas être diagnostiquées avant et/ou après la naissance. Le conseil génétique n’est pas possible et la prise en charge est très tardive.

Les cliniciens des services d’oncologie, de pédiatrie, d’hématologie et de néphrologie ont contacté l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire à l’effet d’améliorer les plateaux techniques pour les patients. Ce projet est donc le fruit de la réflexion de plusieurs équipes : cliniciens, thérapeutes et biologistes.

Objectifs du projet

Objectifs général

• Développer une plate-forme de génétique moléculaire pour réduire la mortalité et améliorer la prise en charge des populations de la Côte d’Ivoire et des pays de la CEDEAO dans le cadre des maladies non transmissibles.

Objectifs spécifiques

• Mettre en place le diagnostic génomique et génétique des cancers pour améliorer la prise en charge des cancers.

• Développer l’immunologie cellulaire et génétique pour la caractérisation des marqueurs du système HLA et des autres marqueurs immunologiques permettant la réalisation des greffes

• Mettre en place le diagnostic périnatal de la drépanocytose et des principales maladies génétiques

 

Besoins de l'IPCI
 
Médecin ou scientifique titulaire d'un phD dans les spécialisées suivantes:
  •  Immunologie des greffes        
  •   Génomique des cancers
  • Microbiologie et Bioinformatique
- Être de Nationalité ivoirienne
- Avoir moins de 40 ans 
CV , photocopies certifiés des diplomes  et lettre de motivation 
 
Si vous êtes interessés, prière de contacter le Pr Mireille DOSSO, Directrice de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
Page 1 sur 9

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI