Centre National de Référence de l’Ulcère de Buruli

Vote it
(0 Votes)
Écrit par  Publié dans Centre nationaux de référence

L’Unité des Mycobactéries Tuberculeuses et Atypiques (UMTA) est rattachée au département de Bactériologie-Virologie de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire.

Les Mycobactéries sont un groupe de micro-organismes présentant un intérêt important aussi bien en pathologie humaine qu’animale. En Côte d’Ivoire, trois maladies mycobactériennes constitue de véritables problèmes de santé publique. Il s’agit de la tuberculose, de l’ulcère de Buruli et de la lèpre. Afin de mieux coordonner les activités de lutte contre ces affections, l’UMTA a été structurée en deux Centres Nationaux de Référence (CNR), à savoir :

 CNR-Buruli

 CNR-Tuberculose.

A partir de 2008, à l’issue de sa réunion annuelle à Genève sur le Buruli, l’OMS a recommandé aux différents programmes nationaux de confirmer au moins 50% des cas suspects par PCR. La Côte d’Ivoire a adopté cette recommandation et a confié naturellement ce rôle au laboratoire des Mycobactéries Tuberculeuses et Atypiques par un arrêté interministériel créant en son sein le Centre National de Référence Buruli (CNR-BURULI). Les missions de ce centre (CNR) sont la Surveillance et veille microbiologique, l’Expertise en microbiologie, l’Alerte et les Conseils aux pouvoirs publics et aux Autorités sanitaires à propos des problèmes liés à des agents pathogènes, notamment Mycobacterium ulcerans. Pour répondre à cette nouvelle directive, le CNR-BURULI a apporté un appui technique au Programme national dans ses efforts de lutte en assurant la confirmation biologique à partir d’échantillons collectés sur des cas suspects. Le CNR-BU consacre l’essentiel de ses activités à la recherche sur l’écologie de Mycobacterium ulcerans, le mode de transmission et l’épidémiologie moléculaire de l’agent pathogène, avec la possibilité de mise en place de tests diagnostiques simples et rapides.

 

Tableau VIII. Activités de diagnostic CNR

Nombre Echantillons

Nombre de Tests

Nombre de B

CNR Buruli

112

224

56 000

           

 

Source de financement

 Le CNR Buruli est financé par l’ONG MAP International, l’OMS et le budget IPCI.

Bilan des formations dans le cadre du CNR

Formation et sensibilisation sur le diagnostic clinique, la collecte acheminement des échantillons au CNR, Septembre 2011, Alepé, Cote d’Ivoire (Partenariat ONG AFRISOL).

 Réunions en rapport avec le CNR

 Réunion Bilan du Projet IRICH One, Juin 2011, Yamoussoukro, Cote d’Ivoire

 

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI