La surveillance du pian chez les enfants en Côte d’Ivoire grâce au projet LAMP4YAWS

Vote it
(0 Votes)
Écrit par  Publié dans Actualités

Le projet LAMP4YAWS, toujours en cours malgré la pandémie de Covid-19, a permis de renforcer les capacités de la Plateforme de Biologie Moléculaire de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire. Il vise la prise en charge d’une maladie tropicale négligée, le pian. 

 

Le pian est une maladie tropicale négligée, causé par la bactérie Treponema pallidum de la sous-espèce pertenue qui affecte les enfants et notamment leur peau, leurs os et leurs cartilages. Le projet LAMP4YAWS est un consortium financé par EDCTP (European Developing Countries Clinical Trial Partnership) pour sa surveillance en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Ghana. 

 

Dans le cadre de ce projet, des missions de screening ont été menées dans des écoles et des communautés de plusieurs districts sanitaires par l’équipe de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire pour rechercher la sous espèce pertenue de T. pallidum. Elles ont confirmé sa circulation active. Plusieurs zones reculées et difficiles d’accès ont été identifiées comme foyers endémiques. 

 

Ce projet a également permis le renforcement des capacités de la Plateforme de Biologie Moléculaire avec la mise en place du diagnostic PCR et ainsi la confirmation biologique  de la présence de T. pallidum pertenue et de Haemophilus ducreyi  - ou bacille de Ducrey, responsable de la chancrelle – dans les échantillons testés. La technique LAMP-PCR a également été validée dans les zones rurales pour la détection de ces mêmes bactéries. Les prises en charge thérapeutiques résultantes ont contribué à l’élimination de la maladie dans les communautés par le programme national de surveillance des maladies tropicales négligées en Côte d’Ivoire. 

 

 

 

 

 

Photo : Mission de terrain des équipes  en Côte d’Ivoire (District Toumodi, mars 2022)

 

 

 

 
 
Dernière modification le lundi, 20 juin 2022 10:23

Administrateur

L'institut

Actualités

Newsletter Pasteur CI